Skip to the main content

Les lois canadiennes sur l’immigration

Depuis 1869, le Canada a des lois et règlements régissant l’entrée des immigrants. La législation sur l’immigration a évolué et changé au fil du temps, influencée par la transformation sociale, le climat politique et économique, ainsi que les tendances dominantes sur la race, l’opportunité et l’intégration. L’approche « portes ouvertes » de la fin du XIXe siècle a progressivement fait place à des mesures plus restrictives qui étaient discriminatoires en regard de la race, de l’origine ethnique et de l’origine nationale. Ces pratiques discriminatoires avouées sont restées ancrées à la politique d’immigration canadienne jusqu’à la seconde moitié du XXe siècle, lorsque les compétences et l’éducation sont devenues les principaux critères permettant de déterminer l’admissibilité des immigrants au Canada. Depuis l’adoption, en 1971, du multiculturalisme comme politique officielle du Canada, la diversité culturelle des immigrants au Canada a été élevée au rang d’élément clé de l’identité canadienne. En définitif, la législation sur l’immigration est un reflet des croyances et des attitudes de la société, dévoilant l’histoire d’inclusion et d’exclusion du Canada.

Façonner une communauté : les réfugiés noirs en Nouvelle-Écosse

La Nouvelle-Écosse représente le domicile de personnes d’ascendance africaine depuis plus de 300 ans. Certaines personnes sont arrivées en tant qu’esclaves au service de maîtres blancs, mais beaucoup d’autres sont arrivées en tant qu’immigrants libres qui recherchaient une nouvelle patrie. Pendant et après la guerre de 1812, environ 2 000 esclaves sont arrivés en Nouvelle-Écosse, après avoir repris leur liberté au cours du conflit. Il est estimé qu’environ 400 de ces esclaves ont continué vers le Nouveau-Brunswick. Ce groupe a collectivement acquis la dénomination de réfugiés noirs.

Canadian Immigration Acts and Legislation

Since 1869, Canada has had laws and regulations governing the admission of immigrants. Immigration legislation has evolved and changed over time, shaped by the shifting social, political and economic climate, as well as dominant beliefs about race, desirability and integration. The open-door approach of the late nineteenth century gradually gave way to more restrictive measures that discriminated on the basis of race, ethnicity and national origin. Overt discrimination remained a part of Canadian immigration policy until the latter half of the twentieth century, when skill and education became the main criteria for determining entrance into Canada. Since Canada’s adoption of multiculturalism as an official policy in 1971, the cultural diversity of Canadian immigrants has been promoted as a key component of Canadian identity. Immigration legislation is ultimately a reflection of society’s beliefs and attitudes, revealing Canada’s history of inclusion and exclusion.

Shaping a Community: Black Refugees in Nova Scotia

Nova Scotia has been home to people of African descent for over 300 years. Some individuals came as slaves in the service of white masters, but many others arrived as free migrants seeking a new homeland. During and following the War of 1812, approximately 2,000 escaped slaves arrived in Nova Scotia, having attained freedom in the course of the conflict. An estimated 400 of this number journeyed onward to New Brunswick. This group collectively became known as the Black Refugees.